06 julho 2007

Mon desir est une impatience

" Ma Cordélia!
Qu'est-ce que le désir? La langue et les poètes font rimer désir et prison.
Quelle absurdité! Comme si celui qui est en prison pouvait brûler de désir!
Si j'étais libre, combien ne le ferais-je pas! Et, d'autre part, je suis
bien libre, libre comme l'oiseau et,croyez-moi, je brûle de désir, - je le
fais en me rendant chez toi et en te quittant, et, même étant assis à ton
côté, je brûle du désir de toi. Mais peut-on donc désirer ce qu'on possède?
Oui, si on pense qu'à l'instant d'après peut-être on ne le possédera plus.
Mon désir est une impatience éternelle."

KIERKEGAARD, "Le journal du séducteur"

A última frase "mon désir est une impatience éternelle" foi para mim,
durante muito, quase um lema.Tempos em que o desejo era impacienete e a
eternidade uma hipótese teórica. Hoje o desejo é uma hipótese teórica e a
eternidade uma impaciência melancólica.
La chair est faible, hélas.

sent by//rosaarosa

Etiquetas: , ,

0 Comentários:

Enviar um comentário

Subscrever Enviar comentários [Atom]

Hiperligações para esta mensagem:

Criar uma hiperligação

<< Página inicial