03 novembro 2007

Au Parc (Rien)


Gyula Halasz, dit Brassaï (1899-1984)



Même soleil d’hiver, même bruit de brindille
Le bout des doigts glacés, le givre sur les grilles
Mêmes odeurs d’humus, la terre qui se terre
Tout y sera, tout y sera
A part toi
Parc de la pépinière, fin de semaine
Encore une heure, encore une heure à peine
Encore une heure de jour et la nuit vient
Même température, le mercure à zéro
Même mélancolie fauve aux portillons du zoo
Mêmes parents pressés, leurs enfants en manteau
Tout y sera, tout y sera
A part toi
Parc de la pépinière, fin de semaine
Encore une heure, encore une heure à peine
Encore une heure de jour et la nuit vient
J’aurai beau décalquer, refaire les mêmes parcours
Reprendre les mêmes allées aux mêmes heures du jour
J’aurai beau être la même
J’aurai beau être belle
Tout y sera, tout y sera
A part toi
Parc de la pépinière, fin de semaine
Encore une heure, encore une heure à peine
Encore une heure de jour et la nuit vient
Et puis,
Rien

em Les Chansons d'Amour, interpretada por Chiara Mastroianni

Etiquetas: , ,

0 Comentários:

Enviar um comentário

Subscrever Enviar comentários [Atom]

Hiperligações para esta mensagem:

Criar uma hiperligação

<< Página inicial